imageUrlProfileImage

Delphine Letort

Psychopratique

Prendre rendez-vous en ligne

#psycho-émotionnel

#enfants

#psychogénéalogie

Adresse : 

33 Chemin des Érables 74100 Vétraz-Monthoux

Téléphone :06 64 39 98 57

Durée des séances : 

1 heure

Tarifs : 

55€

En cabinet, à domicile

En téléconsultation, par téléphone

En individuel, en groupe, en entreprise

Restez connecté avec Delphine
Site web
Formations
imageUrlDiplomasLogo
Psychologie - psychogénéalogie
  • Institut Cassiopée Formation
  • Lieu : Chatou
  • Durée : 09. 2019 - 07. 2021
  • imageUrlDiplomasLogo
    Licence de psychologie
  • Université de Rennes 2
  • Lieu : Rennes
  • Durée : 09. 2017 - 06. 2020
  • À propos de Delphine

    Ancienne assistante de direction Delphine Letort a passé 20 années dans la fonction publique territoriale. À la lumière de ses partages relationnels et professionnels, elle a réalisé progressivement que sa place n’était pas derrière un bureau. Son « terrain » c’est l’humain.

    Alors après 5 années d’études de psychologie, Delphine est devenue psycho-praticienne spécialisée en psycho-généalogie et accompagnement du deuil. Elle accompagne les gens sur leur chemin de vie, dans un cadre de bienveillance et de douceur.

    La thérapie psycho-émotionnelle

    La thérapie psycho-émotionnelle permet de repérer les émotions négatives qui perturbent tant dans les relations aux autres que dans les passages difficiles de l’existence. Identifier, légitimer, gérer ses émotions modifie considérablement le regard sur soi-même et sur les autres. On part d’une situation vécue comme problématique pour aller décrypter ce qui se joue, se rejoue. Savoir ce qui se joue en soi quand l’autre s’exprime, et/ou quand la situation est douloureuse intérieurement.

    La psycho-généalogie

    La psycho-généalogie permet d’utiliser des outils précis en retraçant, entre autre, l’arbre généalogique, appelé génogramme, pour d’abord visualiser sa place au sein de sa famille et reprendre conscience de son individualité et ensuite avoir connaissance de l’histoire qui nous a précédé. C’est mettre en lumière des schémas de répétition éventuels, faire ses propres choix en conscience, réorienter un schéma de vie si nécessaire etc...

    L'accompagnement du deuil

    Un changement, une perte, un deuil, une séparation ? Toute perte est douloureuse, toute page qui se tourne laisse place à un vide, un nouveau chapitre à écrire. Mais avant de pouvoir investir cet après, laisser le temps aux différentes étapes sans vouloir les éviter, permet de retrouver la paix et de se reconstruire. Le processus de deuil est un parcours jalonné de plusieurs étapes qu’il faut franchir successivement.

    Face au deuil, l’approche consiste également à écouter attentivement le chemin intérieur et prendre en compte la singularité de l’être éprouvé. Parce qu’aucun deuil n’est pareil à un autre, parce que les émotions ressenties n’ont jamais été vécues avec cette intensité, l’espace de paroles est essentiel pour déposer sa charge émotionnelle, pour être entendu, tout simplement. Puis, au rythme du consultant, entrevoir une possibilité de relever la tête et penser à un après possible. Un vide est aussi un espace à repenser, un champ des possibles à investir. Mais surtout laisser le temps au temps, laisser le choix à celui qui souffre de s’envelopper de la douleur encore un peu ou de la laisser partir, ne pas juger, ne pas brusquer, ne pas lui voler son deuil.

    L'accompagnement du deuil chez l'enfant

    Delphine Letort met beaucoup d’énergie à mieux aborder l’accompagnement du deuil chez l’enfant. On ne peut rien cacher à un enfant car il sent. Il sait qu’il se passe quelque chose et son anxiété risque d’être beaucoup plus grande s’il est confronté au silence. Un enfant est beaucoup plus fort qu’on ne l’imagine, il a en lui des ressources incroyables pour faire face à la réalité. Même au moment de la mort, la présence d’un enfant peut être positive, tout dépend de la qualité du support que l’entourage peut lui offrir. La plupart des enfants sont très intéressés par ces mystères de la vie et de la mort, ce sont les adultes qui projettent leurs craintes sur eux.

    Le deuil d’un enfant doit être accompagné. Il n’est pas question de forcer, ni la parole ni les larmes. Son temps lui appartient, il fait son chemin intérieur. Mais laissons lui l’espace de réaction. Elle sera propre à lui, silencieuse, violente, culpabilisante même, mais s’il n’a pas cet espace alors il gardera en lui et « tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime », soyons sûr que cela sortira un jour, pas forcément de la bonne façon. La question est : qui voulons-nous protéger, lui ou nous ?

    L'approche de Delphine

    L'approche humaniste de Delphine Letort vise à être attentive, sans donner de solutions, pour permettre de trouver son propre chemin pour se libérer. Parce que chacun est acteur et a en lui les armes, Delphine aide simplement à savoir prendre les bonnes, au bon moment, ou à les lâcher quand c’est la meilleure solution.

    Notre chemin de vie peut parfois sembler long si on ne s’attache pas à le rendre plus doux. Souvent nous n’y parvenons pas car nous pensons ne pas avoir les armes nécessaires pour nous délester de ce qui nous encombre. Convaincue que chacun possède en lui les capacités de faire des choix conscients, de rebondir quand les situations semblent perdues, Delphine a à coeur de faire découvrir ces capacités, de faire éclore le potentiel contenu en chacun dans sa singularité, pour une vie plus lumineuse.